GALERIE BERNARD BOUCHE
JOSÉ PEDRO CROFT
 
José Pedro Croft  Duas Esculturas, 2015. Bois, miroir. 190 cm 
 
José Pedro Croft  Duas Esculturas, 2015. Bois, miroir. 190 cm 

José Pedro Croft a pour habitude de détourner les objets quotidiens de leurs fonctions d’origine. Il mêle les dimensions visuelles, plastiques et poétiques des objets crées, en produisant une sensation d’équilibre précaire entre le stable et l’instable qui, selon l’artiste, « reflète ce milieu transitoire de l’univers ». Ses sculptures créent ainsi un dialogue complexe avec l'environnement par des structures simples, presque minimalistes, qui combinent autant la matérialité de l'objet que ses aspects formels. Croft utilise parfois des couleurs vives qui s'appliquent de telle manière qu'ils suggèrent une perception de la sculpture comme une peinture en relief ou bien il emploie des miroirs ou des verres pour jouer avec les effets de la lumière, de l'ombre et des reflets afin de créer de nouveaux volumes et un sens altéré de l'espace. Ainsi, à travers ses oppositions, une tension dialectique entre plein et vide apparaît.

José Pedro Croft, né en 1957, est représenté dans d’importantes collections portugaises, espagnoles et sud américaines, parmi lesquelles on retiendra la Fondation Calouste Gulbenkian, la Fondation Serralves, la Collection Berardo, le Musée National Centre d’Art Reina Sofia, la Pinacoteca de l’État de São Paulo, ainsi que le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Rio de Janeiro.